Les registres paroissiaux recèlent parfois de véritables petits « bijoux »...

Nous en avons une excellente illustration avec cet acte tiré des registres paroissiaux d' Evregnies (village aujourd'hui intégré au sein de l'entité d' Estaimpuis en  Belgique) ; je ne résiste pas à la tentation de l'évoquer d'autant qu'il concerne deux de mes ancêtres.

Bien entendu, comme il est de règle, j'ai respecté l'orthographe originale :

« Le 7 octobre 1775 fut baptisé jean baptiste joseph fils de Marie Magdeleine Nis de libre condition qui dans les douleurs de l'enfantement a déclaré par serment à Louis Joseph Balza (?) Chirurgien Accoucheur juré a Estaimpuis en présence d'Antoine François (-) Pierre Joseph Dupont (?) Échevin de cette paroisse que l'enfant qu'elle alloit mettre au monde provenait des œuvres d'un quidam, qu'elle avoit attaqué à la Cour Spirituelle de ce diocèse pour qu'il fut enjoint à moi curé de cette P(aroi)sse soussigné de le baptiser sur le nom du s(usdit)quidam, mais sa requette tendante à ce fut rejetée avec dépens ; ont été parein Louis Joseph Leveugle, Mareine Elisabeth Steux ».

On voit clairement en marge de l'acte la mention "Quidam" biffée par le curé de la paroisse.

Malheureusement, il n'a pas été possible d'en savoir davantage ;  les archives qui auraient pu être utilisables (en particulier les archives de l'évêché de Tournai ) ont en effet  été détruites lors des bombardements allemands des 16, 17 et 18 mai 1940.



Dommage...La généalogie est quelquefois frustrante...